Golf Club Crans-sur-Sierre
  • Home of Omega European Masters

  • Home of Omega European Masters

  • Home of Omega European Masters

  • Home of Omega European Masters

  • Home of Omega European Masters

  • Home of Omega European Masters

  • HOME OF OMEGA EUROPEAN MASTERS

Historique

Plus d'un siècle de légende...

L'histoire du golf à Crans-sur-Sierre remonte à 1905. Arnold Lunn de la compagnie du même nom, propriétaire du Palace, se laisse facilement convaincre que les pâturages se situant à l'ouest de l'hôtel conviendraient parfaitement à l'implantation d'un parcours de golf. Sitôt dit, sitôt fait. Les Britanniques Freemantle et Gedge sont mandatés pour tracer le parcours dont les 9 premiers trous sont ouverts en 1906 et les 9 seconds en 1908.

Jusqu'en 1914, le golf est l'apanage quasi exclusif des lords et ladies anglais. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les Britanniques quittent toutefois le Haut-Plateau, et le terrain de golf est alors abandonné. Il faudra attendre 1921 pour entendre à nouveau parler de golf. Deux hôteliers, Elysée Bonvin (Hôtel du Golf) et Albert Bonvin (Beau-Séjour), aménageant alors, pour leurs clients, un terrain de 9 trous, dont le départ et l'arrivée se situent à l'hôtel du Golf.

En 1924 est fondé le Golf Club Crans-sur-Sierre dont le premier président est René Payot.

Dès 1926, le projet de reconstituer le terrain de 18 trous est mis à l'étude. En automne 1928, les travaux sont entrepris et en juillet suivant est inauguré le grand parcours de 18 trous dont le départ et l'arrivée figurent au même emplacement qu'actuellement. Peu après l'ouverture, l'architecte anglais Harry Nicholson est mandaté pour améliorer le parcours. Il remodèle bon nombre de greens et ajoute plusieurs bunkers, donnant ainsi à Plan-Bramois la forme qui était encore, dans ses grandes lignes, la sienne en 1997.

 Peu à peu, le golf exerce une influence déterminante sur les gens du pays. Ceux-ci s'intéressent toujours davantage au jeu, grâce a leurs enfants qui deviennent caddies et commencent à "taper" des balles. Par ailleurs, organisé pour la première fois à Crans-sur-Sierre en 1939, l'Open de Suisse, devenu l'European Masters en 1983, continue de se dérouler chaque année sur le Haut-Plateau.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, des démarches sont prises afin de créer un second parcours sur le terrain de Xirès. L'inauguration de ce 9 trous a lieu en juillet 1951. Utilisé jusqu'en 1986, ce second parcours est ensuite transformé et agrandi pour devenir, dès l'été 1988, le "Jack Nicklaus".

A fin 1995, le champion - et architecte de golf - Severiano Ballesteros est mandaté pour procéder à divers aménagements du parcours afin de le rendre à la fois plus sélectif pour les professionnels participant à l'European Masters et plus attractif encore pour les nombreux amateurs en villégiature dans la station valaisanne. Les améliorations apportées par l'Espagnol sont à peine en place que le sort joue toutefois un mauvais tour au parcours.

En effet, à l'issue du Canon European Masters 1997, il faut se rendre à l'évidence. Les greens de Plan-Bramois ont subi les outrages du temps et doivent impérativement être changés. Severiano Ballesteros est mandaté pour réaliser cette "obligatoire" transformation de Plan-Bramois qui démarre en automne 1997.

En été 1999, c'est un parcours tout neuf qui se présente aux visiteurs du Haut Plateau.

 Aujourd'hui, non seulement tous les greens ont été refaits à neuf, présentant parfois des contours et des pentes bien différentes que par le passé, mais des départs ont été déplacés et des obstacles ajoutés ou transformés. Severiano Ballesteros n'a pas hésité à modifier l'ancien dessin du parcours, et quelques trous ont désormais profondément changé, comme notamment le 7, avec un green tout proche du hors limites, le 17, devenu un dog-leg à gauche, et le 18, au green protégé par un obstacle d'eau frontal.

Lors de l'Omega European Masters 2002, le parcours a été renommé en l'honneur de son célèbre architecte. Et désormais, c'est sur le "Severiano Ballesteros" que joueurs locaux, touristes de passage et champions avides de gloire exercent leur talent. A noter encore que, avant chaque nouvelle saison, des petits travaux d'aménagement sont entrepris, histoire de corriger ici ou là la forme d'un bunker ou le contour d'un green afin d'améliorer encore le parcours.

Pour en savoir plus, le livre "Histoire du Golf de Crans" de Pierre Ducrey est en vente au secrétariat du Golf Club Crans-sur-Sierre.